Soutenir le développement d’un écolieu dans le Jura avec Dragon Dreaming

Un outil pour développer des projets en Intelligence Collective

Date et lieu

Le week-end du samedi 13 et dimanche 14 avril 2024 à Valfin-sur-Valouse dans le sud jura (39).
Horaires : 9h00 – 18h00 samedi et 9h00 – 17h30 dimanche.

Pour s’y inscrire cliquez ICI

Le contexte de ces deux jours :

J’ai été contacté par une citoyenne Suisse, Joanna, qui vient de faire l’acquisition d’un château dans le Jura français. Elle souhaite y créer un écolieu qu’on pourrait qualifier d’éco-chateau. Elle souhaite rassembler des personnes autour de cette idée afin de rêver le projet en grand et permettre à de nombreuses personnes de faire vivre ce lieu immense et plein de potentiel. Elle souhaite élargir l’équipe et avancer concrètement. Ces deux jours en mode Rêve du dragon vont y contribuer.

Joanna et son mari devant le château de Valfin


Voici le descriptif du projet par Joanna :

 » La nouvelle propriétaire du lieu, Joanna Baird, entrepreneuse et visionnaire, a l’habitude de lancer et mener des projets audacieux et considérés comme « impossibles ». Idéaliste pragmatique, elle est motivée par la volonté d’avoir un vrai impact positif et de participer activement dans la recherche des alternatives à notre mode de vie actuel. Polonaise d’origine, elle habite avec son mari et ses 3 enfants en Suisse romande et travaille pour une collectivité locale. Persuadée que notre système économique nécessite une transformation radicale, au-delà des son emploi, elle s’engage au niveau politique, associatif et entrepreneurial.

Inspirée par un énorme potentiel du château et son domaine de 10ha, Joanna souhaite y rassembler plusieurs initiatives en lien avec la transition écologique tout en le transformant en habitat collectif, résilient et créatif. Une vingtaine de locataires pourront y occuper des logements en colocation. Le lieu est idéal pour celles et ceux qui souhaitent travailler sur place, en exploitant plusieurs locaux ou les espaces extérieurs disponibles.  

Le projet évoluera en fonction des personnes qui les rejoignent et des initiatives partenaires. La collaboration et la mutualisation sont au cœur de la démarche. »
cet article récent décrit bien le projet.


Un écolieu c’est quoi ?

Un éco-lieu est un lieu de vie collectif ayant une perspective d’autosuffisance reposant généralement sur trois axes : un modèle économique alternatif, une place prépondérante accordée à l’écologie et une vie communautaire active. Le défi majeur de ces lieux de vie et/ou d’activité, est de créer un milieu harmonieux pour que chaque individu puisse s’y réaliser dans ses qualités et compétences propres, en respectant les autres et l’environnement. Pour cela, les personnes impliquées co-construisent les différents aspects du projet et se mettent en accord pour mettre en place des règles communes de vivre ensemble.
L’écolieu est également un lieu d’activité pour des personnes qui ne vivent pas sur place mais souhaitent oeuvrer pour un projet collectif à dimension territoriale.


Pour quoi participer à ces deux jours ?

– Expérimenter, vivre et s’emparer de la méthode Dragon Dreaming grâce à un projet concret 
– Permettre aux acteurs en création d’un écolieu de se projeter dans la création de leur projet en traversant les 4 étapes de Rêve du Dragon 
– Soutenir l’émergence d’un écolieu dans le Jura
– Faciliter votre embarquement dans ce projet
– Créer des liens entre les différents habitants et acteurs des territoires du Sud Jura, du Haut-Bugey, du revermont, de la petite montagne (et au delà)
– Vivre un moment fort d’intelligence collective.

FAQ

Suis-je obligé de venir les deux jours?

Il est possible de venir qu’une partie de ces deux jours, par exemple une journée voir même une demi journée. Dans ce cas essayez de venir le plus tot possible dans le processus. Il est par exemple préférable de venir le premier jour plutôt que le deuxième jour.

Suis-je obligé de contribuer financièrement?

La réponse est NON. Chacun pourra contribuer en conscience à ces deux jours. Etre présent est déjà un engagement de votre part. Vous aurez donc la possibilité de ne pas contribuer financièrement et c’est 100% ok. Cependant nous allons permettre à ceux qui le peuvent, le souhaitent de contribuer financièrement. Cet argent servira à couvrir les frais d’organisation de ces deux jours et à soutenir l’activité de facilitateur de Nicolas Briet. Il est aussi possible de contribuer de manière non financière : coups de mains, aides diverses, …
Les revenus liés aux locations de chambres sur place iront pour les propriétaires du château.

Mais ce projet d’écolieu c’est réservé à ceux qui veulent habiter sur place?

Alors NON, pas du tout. Il y a certes certaines personnes qui rêvent d’habiter sur un écolieu et donc de l’avoir comme lieu de vie. Il y a aussi des personnes qui voient l’écolieu comme un lieu d’activité. Je m’explique : Par exemple moi qui habite sur Izernore (01) à 30 minutes de cet écolieu, je recherche régulièrement une salle pour organiser des petits évenements : journée sur la monnaie libre, repair café, projection débat, processus de discussion démocratique, expérimentation en permaculture. Je vois donc cet écolieu comme un endroit ou je me rendrais quatre à cinq fois par an pour organiser un événement, participer à un évenement ou contribuer à un chantier visant l’amélioration du lieu.

Le webinaire de présentation 

J’ai organisé, avec Airelle Pommier, un wébinaire d’une formation-action spéciale « écolieu en 74 » en février 2021. Nous y avons donnés une présentation des étapes clefs de la méthode Dragon Dreaming ainsi que du projet d’écolieu par ses deux initiateurs. Nous étions là également pour répondre à toutes vos questions pratiques.
Pour visionner le replay, veuillez cliquer sur ce lien

A qui s’adressent ces deux jours ?

– Tu habites dans le Sud-Jura, le Haut-Bugey, le Revermont, la petite montagne et tu souhaites t’impliquer dans une dynamique locale
– Tu gères un projet au sein d’une organisation et tu souhaites explorer une nouvelle manière de travailler
– Tu es facilitateur-trice et tu es en quête de nouveaux outils d’intelligence collective
– Tu es dans un projet d’écolieu et tu souhaites t’inspirer d’autres manières de mener le projet
– Tu es porteur d’un projet sur ce territoire et tu souhaites créer des liens avec cet écolieu

Et Dragon Dreaming qu’est-ce que c’est ?

Dragon Dreaming est un outil performant pour la co-construction de projets et la mise en dynamique d’un collectif autour de celui-ci. Il donne les clefs essentielles à l’élaboration du plan d’action étape par étape. Cette méthode permet à chaque individu de trouver sa place et de contribuer activement à la réussite du projet. L’intelligence collective mise en action, aide chaque participant à s’appuyer sur ses forces et dépasser ses faiblesses (les fameux dragons) grâce à la dynamique de groupe. La confiance ainsi installée au sein de l’équipe facilite l’accès à une créativité insoupçonnée qui permet au projet d’être innovant et de se déployer.

Comment marche cette méthode ?

La méthode comporte 4 phases essentielles qui sont les suivantes : Le Rêve, le Plan, l’Action et la Célébration. Tous les membres de l’équipe contribuent à chacune d’entre elles. Lorsque ces 4 étapes sont bien équilibrées, alors les conditions sont idéales pour un projet optimal permettant d’aller vite et loin ensemble.

Quels bénéfices cette méthode apporte ?

Rêve du Dragon apportera de nombreux bienfaits pour vous, pour votre équipe et pour votre projet. Les bienfaits les plus communs sont les suivants :
– Création d’une dynamique de groupe vibrante et stimulante
– Vision claire et partagée de la direction souhaitée par l’équipe
– Libération des tensions sous-jacentes
– Forte implication des collaborateurs
– Voir avancer le projet
– Consolidation et pérennisation du projet
– Accès facilité à la créativité et à l’innovation
– Permettre à chacun(e) de trouver sa place

A quels types de projets s’adresse cette méthode ?

Les projets qui utilisent cette méthode respectent 3 critères : permettre à chaque individu de s’émanciper, être au service du groupe et respecter l’environnement. A partir de là, elle peut être utilisée pour toutes sortes de projets. Plus de 1000 projets ont déjà utilisé cette approche. Nous observons qu’elle est particulièrement utilisée par les acteurs de la transition : permaculture, habitats groupés, écovillages, collectifs artistiques, mouvements citoyens. Elle est également de plus en plus utilisée en entreprise et même au sein des collectivités territoriales.

D’où vient cette méthode ?
Elle est née il y a trente ans en Australie occidentale. Celle-ci fut inspirée de la vision aborigène. Elle a été conceptualisée par Viviene Elanta et John Croft au sein de la Fondation Gaïa. Elle a ensuite été enrichie par de nombreux facilitateurs à travers le monde.

Qui anime cette formation?



Nicolas Briet est facilitateur en intelligence collective, activateur de collectifs. Il a animé pendant 4 ans (2008-2012) un éco-centre alternatif près de Genève. Ce lieu lui a permis d’explorer ses domaines favoris : vivre ensemble, co-création, intelligence collective, les modes de gouvernance innovants et les monnaies complémentaires. Formé au consensus avec Jack Reed, à la sociocratie, aux outils de «villes en transitions» et facilitateur de plusieurs méthodes participatives, Nicolas a co-organisé la venue de John Croft (créateur de Dragon Dreaming) pour le premier stage «Rêve du Dragon» en France en Novembre 2011. Aujourd’hui, il intervient auprès des organisations en mutations et transmet activement la méthode Rêve du Dragon dans tous les pays francophones.

Combien coûte-t-elle ?

Je ne propose pas un tarif fixe mais plutôt une participation libre et consciente.
Je vous proposerais, pour ceux qui le souhaitent, de décider de votre versement à la fin de votre participation en tenant compte de 4 éléments : votre niveau de satisfaction pour ce que vous avez reçu, votre équilibre financier, votre envie de voir cette méthode se propager dans d’autres projets au service de la transition, votre envie de voir ce lieu se développer. Sachez que la participation à une telle formation sur deux jours coute entre 100 et 400 euros. Ca ne veut pas dire que vous devez payer une telle somme, mais cela vous donne un point de référence lorsque vous déciderez de votre participation.

Cet argent servira à :
– rémunérer le facilitateur pour leurs contributions lors de ces deux journées et la préparation en amont
– payer le frais de transport
– laisser une partie de la somme pour alimenter le projet d’écolieu
– financer le matériel requis pour vivre les processus d’intelligence collective (papier, marqueurs, post it, paper board, …)
– acheter de quoi agrémenter les pauses (thé, café, tisanes, biscuits, fruits secs…)

Comment s’y inscrire ?

Cliquez sur ce lien
Pour toute question liée à la méthode ou à l’inscription, vous pouvez contacter Nicolas Briet au 06 87 03 97 54 ou par mail à nicolas.briet76@gmail.com

Hébergement et repas 

Côté hébergement, le lieu peut coucher 12 personnes. C’est dans un gite attenant au château. C’est un gîte très bien aménagé et donc confortable. Le tarif du gîte sera également en participation libre et consciente. Merci de nous indiquer rapidement si vous avez besoin d’un lit. Les premiers à demander seront les premiers servis. Merci de voir avec Joanna Baird, la propriétaire du gîte et du château pour les modalités de réservation. Son mail est Joanna@valfin.fr
Concernant les repas pendant les deux jours, nous opterons pour une formule « auberge espagnole ». Chacun apporte un plat et/ou une boisson pour chaque repas, que nous mutualiserons sur une grande table. Ça fonctionne plutôt bien et facilite les partages et les rencontres entre participants.

Qu’est-ce que l’Intelligence Collective ?

Nous pourrions dire que c’est l’art d’aller vite et loin ensemble. Comment réussir à bénéficier des talents et de la motivation de chaque membre de l’équipe. Comment faire pour que nos différences soient une source de richesse plutôt que de conflits. L’intelligence Collective permet à un groupe d’être infiniment supérieur à la somme de ses individualités. C’est finalement l’art de passer d’une somme de JE à un NOUS.